Vous appréciez ce que vous lisez? Inscrivez-vous dès aujourd'hui.

Abonnez-vous
Rechercher

Un regard sur le raccourcissement du cycle d’innovation

Points saillants de l'article :

  • Le cycle des modèles de véhicules continue de raccourcir.
  • Comment s'adapter à un nouveau paradigme.

Prédire l’avenir est souvent risqué. Voici l’exemple d’une histoire récente. Retournez au mois de novembre de l’année passée, juste avant qu’on entende parler de la COVID-19, et lisez des prédictions sur ce à quoi pouvait s’attendre l’industrie automobile pour l’année 2020.

Maintenant que vous avez ri un bon coup, je devrais vous rappeler que même s’il y a des risques évidents à essayer de prédire l’avenir de trop près, cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas examiner les tendances actuelles et tirer des conclusions avec un degré raisonnable de certitude. En effet, les concessionnaires le font tous les jours, et tout y passe, des ventes aux dépenses des employés.

Une tendance particulièrement intéressante en ce moment (qui reçoit comparativement peu d’attention, grâce à la COVID-19 qui domine les sujets de conversation en 2020) indique un avenir potentiellement unique à l’horizon.

Les véhicules deviennent des appareils intelligents qui se conduisent seuls

Il n’y a aucun doute que les avancées technologiques ont un effet transformateur sur nos véhicules. Comme l’accès au Wi-Fi dans les véhicules devient la norme, les gens ont la capacité de rester connectés en tout temps. L’intégration des véhicules à des applications et des appareils tels que Google, Apple et d’autres entreprises de technologie majeures a instauré de nouveaux standards de commodité. À l’aide d’un accès à distance, les fabricants peuvent effectuer des mises à jour technologiques et envoyer des informations sur les rappels sans avoir à lever le petit doigt.

Autrement dit, nos véhicules deviennent en quelque sorte l’équivalent « conduisible » des appareils que nous traînons dans nos poches. Enfin, tout comme le temps requis pour développer ces appareils a continué de réduire au fil du temps, ainsi l’écart entre les nouveaux modèles de véhicules commence à baisser.

Accélérer le changement

Il existe un terme pour cette accélération de l’avancement technologique : « accélérer le changement ». Essentiellement, accélérer le changement signifie que la cadence du progrès technologique accélère de façon exponentielle au fil du temps puisque chaque nouveau cycle de technologie est plus puissant car il se fonde sur les cycles d’innovation précédents.

En d’autres termes, si vous avez l’impression que les avancées technologiques apparaissent plus rapidement chaque année, c’est parce qu’ils le font!

Alors qu’est-ce que cela a à voir avec des cycles de modèles de véhicules plus courts? Rappelez-vous, alors que nous rendons vos véhicules numériques, garder ces composantes à la fine pointe exigera un progrès continuel. Ceci est un effet secondaire de l’incorporation des technologies de l’information à un véhicule dans une large mesure – quelque chose qui n’était même pas imaginable il y a quelques décennies seulement.

Le raccourcissement du cycle d’innovation

Selon un article publié dans le TEM Journal (revue qui traite de la technologie, de l’éducation, de la gestion et de l’informatique) intitulé « Shortening of Life Cycle and Complexity Impact on the Automotive Industry », le raccourcissment du cycle d’innovation porte notre attention sur quelques possibilités intéressantes :

  • Les clients commenceront à échanger leur véhicule plus souvent alors que de nouvelles technologies font leur apparition de plus en plus vite sur le marché. Ainsi, le marché des véhicules d’occasion présentera un engorgement important et prolongé.
  • Les fabricants devront sortir de nouveaux modèles plus rapidement s’ils veulent conserver leurs clients, puisque ces derniers seront davantage tentés d’opter pour le modèle d’un compétiteur plus avancé technologiquement.
  • Les chiffres de ventes et les coûts de fabrication globaux augmenteront.
  • Les locations à court terme pourraient voir un regain de popularité alors que la « durée de vie » des modèles de véhicules diminue. Par conséquent, les concessionnaires, les prêteurs et les acheteurs pourraient avoir à créer de nouvelles méthodes de financement.

Certaines de ces prédictions pourraient sembler farfelues, surtout dans une industrie où les valeurs sûres sont généralement vues comme celles qui sont pessimistes. Il convient de signaler qu’elles ne sont pas coulées dans le béton. Si 2020 nous a enseigné quelque chose, c’est que personne ne sait vraiment ce qui nous attend demain.

Toutefois, nous savons que le changement des avancements technologiques qui continue d’accélérer – particulièrement pour les technologies de l’information – a bien prédit notre progrès pour désormais plus de 50 ans, et il n’existe aucune preuve que cette tendance prendra fin d’ici peu.

Il reste à voir si l’industrie répondra exactement comme je l’ai suggéré. Cependant, il y a peu de doute que le progrès exponentiel continuera.

Comment les concessionnaires réagiront-ils face à ces défis et à ces opportunités? Que feront-ils pour commercialiser les nouvelles technologies, choisir leur public cible, trouver une nouvelle approche pour le financement de véhicules et s’adapter à un marché de véhicules d’occasion saturé? Ces questions pourraient déterminer qui conservera l’avantage concurrentiel dans les années qui viennent.

Partager cet article :

Vice-présidente du marketing, Reynolds et Reynolds

Kasi Edwards est vice-présidente du marketing chez Reynolds et Reynolds. Elle s’occupe des messages de marketing, de publicité, de communications et du système de gestion de vente au détail destinés au marché. Au cours de sa carrière de plus de 18 ans au sein de Reynolds, elle a acquis une expérience approfondie en ventes, en marketing et en gestion de produits.

Articles connexes:

De nos jours, il est presque impossible de parcourir un blogue ou un site Web sur l’automobile ou de feuilleter un magazine de l’industrie sans

Les concessionnaires ont l’habitude d’envoyer des courriels de suivi et de promotion à leurs clients. C’est un moyen de communication éprouvé, mais il devient de

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles un concessionnaire investit dans une solution numérique pour son département des F&A – afin de réduire la quantité

Au fur et à mesure que votre concessionnaire reprend son fonctionnement normal, il est important que vos systèmes soient configurés pour une utilisation optimale. Le