Vous appréciez ce que vous lisez? Inscrivez-vous dès aujourd'hui.

Abonnez-vous
Rechercher

Comment choisir le bon processeur de paiement pour votre concessionnaire

Points saillants de l'article :

  • Un tiers de vos clients préfèrent les options de paiement en ligne.
  • Flexibilité, fiabilité et sécurité sont clés au traitement des paiements.

Le traitement des paiements effectue le travail essentiel en coulisse associé à un achat : en acheminant en toute sécurité les données de paiement chiffrées par l’intermédiaire de votre DMS à la banque et les retournant à votre entreprise. Choisir la bonne solution de paiement pour votre concessionnaire se résume à quelques lignes directrices clés.

Options en ligne, mobiles et en personne

Vous devez d’abord déterminer comment vos clients veulent payer. Pour les clients qui veulent payer en concession, vous aurez besoin d’un terminal de paiement et d’un processeur qui s’intègrent harmonieusement à votre DMS afin que les montants des paiements s’affichent sans saisie manuelle. Cela permettra d’éliminer les erreurs de transposition coûteuses et d’accélérer le processus pour éliminer les embuches de votre département du service.

Des études ont montré que plus d’un tiers de vos clients veulent payer pour un service en ligne, alors vous aurez également besoin d’une solution de traitement des paiements qui permet à vos clients de le faire. Lorsque les conseillers du service facturent le bon de travail, un courriel incluant un lien vers la facture doit être envoyé à vos clients automatiquement afin qu’ils puissent la payer en ligne avant de se rendre au concessionnaire pour récupérer le véhicule. Cette option permet aux clients de payer à n’importe quel moment, puis de récupérer rapidement leur véhicule.

Modes de paiement flexibles

Le mode de paiement est la façon dont votre processeur saisit les renseignements sur la carte de crédit. Différents terminaux et processeurs sont compatibles avec différentes méthodes de saisie de ces renseignements. Les appareils les plus avancés acceptent tous les modes de paiement modernes.

  • Les paiements sans contact permettent aux clients de saisir les informations de leur carte de crédit ou leur appareil mobile sur le terminal de paiement. Pour ces transactions, une carte de crédit, un appareil mobile ou une montre intelligente avec un émetteur de communication en champ proche (CCP) envoie les données de paiement au terminal sans fil. Optez pour un processeur qui accepte Samsung Pay, Apple Pay et Google Pay pour les clients qui préfèrent payer de cette façon (ou qui ont oublié leur carte de crédit à la maison).
  • Le balayage ou les paiements par carte à puce sont la façon la plus traditionnelle et la plus courante pour les clients de payer. Vous aurez besoin d’un processeur et d’un terminal compatibles avec ces deux méthodes afin de fournir une expérience familière à vos clients en personne.
  • Les terminaux Wi-Fi sont excellents pour les conseillers du service qui acceptent des paiements dans l’aire de service sans que le client ait à quitter son véhicule. Ces terminaux offrent les modes de paiement ci-dessus et sont fortement recommandés pour améliorer l’expérience client.

Sécurité

Choisir un fournisseur offrant un niveau de sécurité élevé est essentiel pour vous et la tranquillité d’esprit de vos clients. Le chiffrement point à point et la tokénisation offrent une plus grande sécurité parce que les numéros de carte sont brouillés lorsqu’ils sont transférés entre le concessionnaire et le commerçant, et ils sont stockés en toute sécurité comme jetons pour les achats futurs. Vous devez vous tenir au courant des exigences de conformité relatives aux cartes PCI pour vous assurer que les données des cartes de crédit fournies par les titulaires de carte sont protégées.

Conciliation bancaire

Avec le mauvais processeur, les contrôleurs peuvent passer des heures à effectuer une conciliation bancaire parce que le processeur pourrait ne pas correspondre à ce qui se trouve dans le DMS. Vous aurez besoin d’une solution de traitement des paiements qui facilite la conciliation des transactions entre les départements et les concessions, car elle sera intégrée de façon transparente. Cela éliminera la nécessité de prendre les reçus, de les additionner et de s’assurer que les chiffres correspondent à ce qui se trouve dans le DMS.

Recommandation

De nombreuses solutions de traitemeAnt des paiements existent sur le marché, mais nous en recommandons une qui est intégrée dans le Système de gestion de vente au détail, et non pas seulement un module complémentaire pour un DMS. Choisissez un processeur de paiement sûr, fiable, souple et simple pour vous et vos clients. Il devrait être offert sur tous les canaux, y compris le courriel et la technologie NFC, afin que les clients puissent payer selon leur convenance. Les conseillers devraient être en mesure d’accepter des paiements à l’aide de terminaux Wi-Fi. La comptabilité peut accepter les paiements des fournisseurs par l’intermédiaire de reçus de caisse et réduire considérablement le temps consacré au conciliation des opérations à la fin de la journée. Les F&A peuvent accepter les mises de fonds sans s’éloigner du client, de sorte que la transaction soit entièrement transparente.

Partager cet article :

Planification des produits, Reynolds et Reynolds

Tim est directeur de la planification des produits pour la plateforme ERA-IGNITE, les applications de comptabilité, les solutions d’archivage de documents, les solutions réseau et ReyPAY®.

Articles connexes:

L’année 2021 a été inoubliable pour tout le monde. Cette phrase résonne avec Dave Bates, Ambassadeur en chef du service à la clientèle chez Reynolds

À quand remonte la dernière fois où vous êtes allé au cinéma pour visionner un nouveau film? Pour beaucoup, c’était avant la pandémie. Il y

2021 a été une année mouvementée, mais rappelons-nous qu’il y a toujours de la lumière au bout du tunnel. Malgré les défis de cette année,

hybride

Pendant des années, l’industrie ne parlait que de la vente au détail numérique. À mesure que la vie des consommateurs devenait plus numérique, les concessionnaires