Vous appréciez ce que vous lisez? Inscrivez-vous dès aujourd'hui.

Abonnez-vous
Rechercher

Beaucoup de papier et des profits perdus : comment échapper à la galère.

Points saillants de l'article :

  • Vos clients et vos employés étouffent sous le poids de la paperasse.
  • De nouvelles technologies peuvent aider à numériser vos documents.

C’est inévitable : que ce soit le département des ventes, des finances et assurances, de la comptabilité, du service, des pièces ou de la gestion de dossiers du concessionnaire, tous me disent qu’ils se noient dans la paperasse.

Pas étonnant. Les dossiers d’offres peuvent atteindre plusieurs centimètres d’épaisseur. Les documents de F&A comprennent près de trois douzaines de formulaires à remplir. Les exigences de conformité sont de plus en plus strictes. Les membres du personnel de différents départements du concessionnaire sont souvent contraints à patienter jusqu’à ce que des documents clés leur soient acheminés avant d’être en mesure de poursuivre une transaction de véhicule. Puis, une fois que tout est réglé, les concessionnaires dépensent énormément de temps, d’effort et d’argent dans le labeur nécessaire au rangement, à l’archivage, à la récupération, et finalement, à la destruction des vieux documents papier.

Avoir à gérer ces quantités de papier est coûteux et inefficace pour l’entreprise, en plus de renforcer les pires perceptions qu’ont les consommateurs. Les concessionnaires sont alors doublement perdants.

C’est frustrant pour les clients

Grâce à des études sur l’industrie menées l’année dernière, nous savons que remplir les formulaires et négocier l’achat ou la location d’une voiture représente les deux principales frustrations pour les clients. Ensemble, ces deux étapes comptent pour plus de la moitié du temps que les clients passent chez le concessionnaire.

Malheureusement, la situation ne va pas en s’améliorant. Parmi les jeunes de la génération du millénaire, représentant désormais la plus grande population de clients potentiels, 6 sur 10 croient que d’ici cinq ans, tout se fera de façon numérique sur des téléphones intelligents.

Dans quelle situation cette armée de formulaires et de brochures laisse-t-elle les départements de vente et des F&A, qui peinent à offrir la meilleure expérience d’achat aux clients? 

C’est frustrant pour le personnel du concessionnaire

Une autre dimension coûteuse s’ajoute aux problèmes de paperasse.

Le taux annuel de renouvellement du personnel s’élève maintenant à 40 pour cent, ce qui s’explique en partie par la présence plus importante d’employés de la génération du millénaire.

Les statistiques indiquent que l’une des plus importantes sources de frustration pour les employés de la génération du millénaire est la perte de temps associée à la recherche de documents et de l’information technique, tout en devant s’habituer à ne pas pouvoir tirer profit de la technologie à leur plein potentiel.

Les systèmes désuets et inefficaces qui ne répondent pas aux besoins des consommateurs ni aux façons de travailler des modernes subvertissent même les meilleurs efforts visant à améliorer la productivité du concessionnaire et à offrir une expérience plus gratifiante au client.

Y a-t-il une solution?

De nouvelles technologies pourraient améliorer ces expériences tant pour les clients que pour les concessionnaires.

Ces technologies font bien plus qu’automatiser un processus manuel : elles révolutionnent, grâce à la numérisation, chaque étape de la gestion des flux de produits afin d’améliorer le service à la clientèle.

En ayant recours à ces technologies de pointe, les détaillants en chef de file se démarquent de la concurrence par leur service à la clientèle plus stimulant et plus gratifiant ainsi que par leurs résultats d’affaires. Les concessionnaires gagnent à tous les niveaux.

En raison de la pression croissante à générer des profits, les concessionnaires s’intéressent de plus en plus aux meilleures technologies, qui, accompagnées d’expertise, permettent de surpasser la compétition en numérisant le flux de travail du concessionnaire. Le processus d’achat de voiture est ainsi plus rapide et plus efficace pour les clients et pour les employés du concessionnaire.

C’est moins de papier et plus de profits. C’est préféré par les clients et le personnel de la concession.

Et seulement Reynolds eWorkflowMC peut offrir ceci.

Partager cet article :

Ancien président, Reynolds et Reynolds

Ron Lamb est l’ancien président de Reynolds et Reynolds (2010-2017).

Articles connexes:

Quand j’étais jeune, mes amis du secondaire et moi aimions travailler sur nos voitures. Qu’il s’agisse d’écouter le ronronnement du moteur au feu rouge ou

Bien que Netflix ait fait son entrée sur le marché après Amazon Video, c’est Netflix qui est désormais le principal fournisseur de diffusion en continu

Dans cet épisode de Connectés, la série de vidéos en baladodiffusion de Reynolds, Rye Walsh, vice-présidente du recrutement chez Reynolds et Reynolds, partage des stratégies

Dans cet épisode de Connectés, la série de vidéos en baladodiffusion de Reynolds, nous rencontrons Hayley Holmes, directrice de la planification des produits chez Reynolds