Vous appréciez ce que vous lisez? Inscrivez-vous dès aujourd'hui.

Abonnez-vous
Rechercher

3 façons d’aider les techniciens à travailler plus intelligemment; pas plus fort

Points saillants de l'article :

  • Donnez au technicien la responsabilité des recommandations multipoint.
  • Votre outil de répartition vous permet-il de répartir efficacement?

Les techniciens ne sont pas satisfaits avec leur travail et l’industrie est en pleine transformation (mais elle doit accélérer le pas) afin d’empêcher qu’ils quittent pour de bon. Que ce soit le travail manuel ou le fait de devoir financer leur propres outils et formations, la raison pour laquelle ils ne recommanderaient pas leur emploi à un ami est compréhensible. Selon la NADA, le département du service représente 49,6 % du profit brut. Les techniciens méritent donc quelques améliorations pour les aider à rendre leurs activités moins difficiles.

En permettant à vos techniciens de travailler plus intelligemment, vous reconnaissez leurs difficultés tout en aidant votre concessionnaire à fonctionner plus efficacement. Cela veut dire plus d’argent dans vos poches et dans les leurs.

Voici trois façons d’aider vos techniciens :

1. Faites-leur adopter un processus multipoint et donnez-leur la responsabilité.

Bien évidemment, exiger que vos techniciens fassent toujours plus de travail ne semble pas faciliter leurs tâches, mais cela leur donnera plus de satisfaction professionnelle à long terme et facilitera leur travail (et celui des autres) tout en protégeant votre entreprise. Lorsque le technicien adopte un processus multipoint, le client comprend mieux son véhicule (et fait davantage confiance au concessionnaire), le conseiller peut en vendre davantage au client, et le concessionnaire peut faire le suivi des services refusés pour des profits supplémentaires.

Il y a quelques éléments clés du processus multipoint qui sont nécessaires afin de le rendre intéressant pour les techniciens. D’abord et avant tout, si un technicien trouve du travail sur un véhicule qui est refusé, mais que le client revient plus tard pour ce service, le même technicien devrait être le point de départ pour ce travail (à moins que le travail dépasse son niveau de compétence). Donnez au technicien un sentiment de responsabilité pour qu’il puisse vraiment adhérer à un processus multipoint.

Leurs résultats devraient être documentés dans le DMS sans qu’il soit nécessaire de revérifier les informations. Il s’agit de l’élément essentiel qui permet aux techniciens de récupérer ce travail et qui leur évite de devoir saisir la même information plusieurs fois pour la même réparation. Si une nouvelle saisie est nécessaire pour ajouter des informations dans votre système, les informations pourraient être perdues et l’ensemble du processus ne pourra pas être appliqué.

2. Aidez-les à améliorer leur productivité.

Je vois souvent des techniciens s’éloigner de leur poste de travail. Chaque seconde qu’un technicien s’absente est une perte de temps et d’argent. Si vous avez des techniciens qui se rendent régulièrement au comptoir des pièces pour n’importe quelle partie du processus de réparation, ou qui vont voir les conseillers à pied, votre concessionnaire ne facilite pas leurs activités et prive tout le monde de profits potentiels.

Efforcez-vous de les garder dans leur aire de travail. Donnez-leur la tarification et la disponibilité exactes des pièces à portée de mains, ce qui leur permettra d’ajouter des notes sur le BT pour aider le conseiller qui donnera le compte-rendu au client ou d’envoyer des messages au département des pièces pour poser des questions. Lorsque vous gardez les techniciens dans leurs aires de travail, vous réduisez le temps perdu et aidez à éliminer les files au comptoir et au bureau du conseiller.

3. Permettez au répartiteur d’aider les techniciens.

Vos techniciens comptent sur votre répartiteur pour leur envoyer rapidement du travail, mais votre répartiteur ou votre outil de répartition répartit-il ce travail efficacement? Les techniciens doivent avoir un BT qualifié entre les mains dès que possible pour continuer de traiter les véhicules rapidement, et votre processus de répartition ne peut pas laisser les BT en attente inutilement.

Les techniciens devraient pouvoir rester dans leur aire de travail et le prochain BT devrait leur être attribué automatiquement à l’écran une fois le travail terminé. Cela les aide à maximiser les heures qu’ils peuvent réserver et évite des maux de tête pour vos techniciens et vos répartiteurs.

Dans l’ensemble, quelques petits changements permettent d’améliorer l’efficacité du processus pour les techniciens et les autres employés du concessionnaire.

Partager cet article :

Planification de produits, Reynolds et Reynolds

Jeff Adams est directeur de la planification des produits pour les applications du Service à Reynolds et Reynolds.

Articles connexes:

58 cents. La plupart des gens ne porteraient pas beaucoup d’attention à ces 58 cents s’ils les voyaient traîner. Ce serait considéré comme une monnaie

Nous savons tous que les consommateurs aiment utiliser leur téléphone. En fait, que ça leur plaise ou non, ils passent au moins trois heures par

Comment communiquez-vous habituellement avec les clients au sujet de leur facture du service? Comment acceptez-vous les paiements pour cette facture? Nous avons constaté que les

Bienvenue sur la nouvelle plateforme de vidéos en baladodiffusion de Reynolds et Reynolds, Connectés. Cette série de vidéos en baladodiffusion nous permet à tous de