Vous appréciez ce que vous lisez? Inscrivez-vous dès aujourd'hui.

Abonnez-vous
Rechercher

Embaucher la bonne personne : 4 façons de décoder la communication non verbale

Points saillants de l'article :

  • Diminuez le taux de roulement en engageant la bonne personne dès le départ.
  • Le langage corporel en dit long sur ce qu'une personne ne vous dira pas.

Selon la NADA, le taux de roulement du personnel dans les concessionnaires est d’environ 39 %. Remplacer un seul employé représente des coûts de 82 500 $ en moyenne.

Posez-vous la question suivante : embauchez-vous les bons employés?

Lors de votre prochaine entrevue avec un candidat, portez une attention particulière à son langage corporel. La communication non verbale peut en dire beaucoup sur une personne, notamment ce qu’elle pense, mais ne dit pas.

Voici quelques principes de base :

Les mouvements en miroir

On dit d’un candidat qui imite vos mouvements qu’il effectue des mouvements en miroir. Par exemple, vous vous rapprochez de lui et il se rapproche de vous. Un candidat effectue souvent des mouvements en miroir pour démontrer son intérêt pour la conversation. Dès que vous avancez votre torse, il fait de même. Il répétera cette série de mouvements tout au long de l’entrevue.

Un candidat qui effectue des mouvements en miroir fait souvent preuve de confiance et de meilleure empathie au cours de l’entrevue. Les études démontrent que l’interlocuteur se sent alors sûr et à l’aise, ce qui aboutit à une meilleure entrevue.

En tant qu’intervieweur, vous pouvez également utiliser cette technique si vous parlez à un candidat nerveux. Cette approche pourrait le rassurer et l’encourager à s’ouvrir.

L’ouverture

En tant qu’intervieweur, vous savez si un candidat n’est pas totalement honnête. Portez attention à ses expressions faciales, à la position de son torse et de ses pieds. Un candidat ouvert aura des expressions faciales détendues, son torse sera tourné vers vous et ses pieds seront plantés fermement au sol (sans agitation ou sautillements).

Un candidat réservé aura tendance à se tourner comme s’il cachait quelque chose. Il déplacera ses pieds rapidement de haut en bas et son torse sera en angle, comme si c’était pour vous cacher. Son expression faciale sera effrénée, parce qu’il pourrait essayer de vous cacher quelque chose.

Postures de puissance

Les postures de puissance reflètent comment votre candidat gérera les situations au bureau. Sa façon de s’asseoir vous permet de déterminer s’il s’agit d’un leader ou pas.

Un candidat détendu

Un candidat détendu maintient généralement une posture de puissance. Ses épaules sont en arrière, sa posture est droite et il est calme. Il est confiant dans ses compétences et n’a rien à cacher. Il parle ouvertement de ses expériences passées et n’éprouve pas de difficulté à répondre à certaines questions dites « difficiles » qui feront trébucher la plupart des candidats.

Un candidat nerveux

Un candidat nerveux ou réservé maintient généralement une posture de faible puissance. Il coule dans sa chaise, s’écrase et semble désintéressé. Il n’est pas concentré sur ce qui se passe. Il pense déjà à la question suivante.

Embaucher la bonne personne

Lorsque vous comparez ces deux candidats côte à côte, la différence est évidente. Remarquez comment la femme et l’homme à gauche démontrent leur intérêt pour la conversation avec une posture dynamique. La femme à droite semble désintéressée. C’est un signe avant-coureur.

Contact visuel

Les « fenêtres sur l’âme » peuvent souvent vous communiquer beaucoup plus que vous pensez. Les yeux des candidats sont une véritable carte de leurs pensées. Assurez-vous qu’il y ait beaucoup de contacts visuels lors de l’entrevue, mais pas trop. Un contact visuel prolongé pourrait être gênant pour les deux personnes.

Un candidat qui vous ment aura tendance à regarder de l’autre côté ou à éviter tout contact visuel. Un candidat honnête répond aux questions en regardant l’intervieweur directement dans les yeux.

Conclusion

N’oubliez pas de porter attention au langage corporel. Il pourrait vous communiquer beaucoup plus que les mots. Avant votre prochaine entrevue, prenez un moment pour interagir avec quelques-uns de vos employés. Posez-leur des questions et voyez si vous êtes en mesure de déterminer à quoi ils pensent et ce qu’ils ressentent en évaluant leur langage corporel.

Partager cet article :

Communication Commerciale, Reynolds et Reynolds

Amy est diplômée d’un baccalauréat en journalisme du Honors Tutorial College de l’Université de l’Ohio. Elle a travaillé en tant que directrice du personnel pour les productions AVW et fait désormais partie de l’équipe de marketing de Reynolds.

Articles connexes:

Vous connaissez peut-être l’expression « on peut mener un cheval à l’abreuvoir, mais on ne peut pas le forcer à boire. » Le même principe s’applique aux

Les expériences d’achat diffèrent de consommateur en consommateur. J’ai récemment parlé à une personne qui achetait un véhicule pour la première fois à propos de

Nous avons tous déjà entendu parler du « marketing de fidélisation » pour les sites Web, mais relativement peu de gens ont songé à appliquer ce concept

Selon une étude récente d’AutoTrader, parmi 4002 clients de l’industrie automobile âgés de 20 à 60 ans, seulement 17 se sont avoués satisfaits du processus